Sorcières et sorciers aux XVIIe-XVIIIe siècles

VENDREDI 22 NOVEMBRE – 15h30 – 16h30  

SALON MADAME DE POMPADOUR (F01)

inscription-en-ligne

LES SORCIÈRES ET SORCIERS AUX XVIIe-XVIIIe SIÈCLES
  • Indication programme : Histoire
  • Résumé : À l’époque moderne, la majorité des personnes poursuivies pour sorcellerie étaient des femmes. Or, dans certaines régions de France et en Europe, beaucoup de sorcières étaient de fait des sorciers ! Il semble même y avoir existé une sorte de partage des tâches entre les sexes, du moins en matière de maléfice… Grande obsession théologique et politique de la Renaissance, le pouvoir de séduction qu’exerçait le diable sur les humains s’affaiblit aux XVIIe et XVIIIe siècles. Les sorcières et les sorciers se firent moins dangereux, plus discrets aussi, mais pas forcément plus rares. Leur métier diabolique – causer du mal à leurs semblables avec l’aide de Satan – se transforma lentement en escroquerie, considérée comme un simple délit économique. Pourquoi fut-ce ainsi ? Que sont devenus ces personnages qui, aujourd’hui, grâce à la littérature et au cinéma, nous paraissent toujours si familiers ?
  • Publication en lien avec la conférence :

Krampl

LES SECRETS DES FAUX SORCIERS ; POLICE, MAGIE ET ESCROQUERIE À PARIS AU XVIIIe SIÈCLE, de Ulrike Krampl. EHESS, 301p., 2012, 23 euros.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s